Les bienfaits du yogourt

BANNER_bienfaits_yogourt

Les bienfaits du yogourt

Au cours des vingt dernières années, la consommation de yogourt a connu une croyance exceptionnelle au pays et l’offre a littéralement explosé, notamment grâce à la venue du populaire yogourt grec, des yogourts desserts et de toutes les diverses saveurs, qu’elles soient saisonnières ou classiques. Certes, la popularité grandissante du yogourt s’explique par son goût crémeux, mais également en raison de tous les bénéfices sur la santé qui lui sont attribués. Découvrons-les !

 

Les probiotiques à la rescousse

Le procédé de fabrication du yogourt implique l’ajout d’une culture bactérienne active à du lait : la recette est simple ! Selon les souches bactériennes ajoutées, on reconnaîtra alors différents bénéfices sur la santé passant par le soulagement des diarrhées, de la constipation, du côlon irritable, etc. Or, chaque souche possède ses propres bienfaits. On ne peut donc pas mettre tous les probiotiques dans le même bateau ! Certaines conditions de santé et la prise d’antibiotiques peuvent perturber l’équilibre de la flore intestinale et provoquer une diarrhée. Une consommation de probiotiques (à dose élevée) pourrait aider à prévenir et combattre ces déséquilibres dans le but d’alléger les symptômes intestinaux. Dans le yogourt, les principales souches de probiotiques sont les bactéries lactiques (lactobacilles, bifidobactéries, et certains streptocoques). Si vous avez des désordres intestinaux, recherchez les yogourts avec une mention « probiotiques », puisque des études scientifiques ont permis de révéler des associations positives entre leur consommation et la santé intestinale.

 

Yogourt et diabète

Les plus récentes recherches montrent que la consommation de produits laitiers, et plus particulièrement la consommation de yogourt, serait associée à la prévention du diabète de type 2 en abaissant la tension artérielle et la glycémie (le taux de sucre dans le sang) ainsi qu’en améliorant la sensibilité à l’insuline, un peu comme le fait l’activité physique. Riche en protéines, le yogourt – et spécialement le yogourt grec – agit sur la satiété et permettrait de réduire l’apport calorique au repas lorsque consommé à la collation ! De surcroît, on retrouve plus d’une dizaine de nutriments essentiels dans une portion de yogourt dont le calcium, le phosphore et les vitamines D, B1, B2 et B12.

Les consommateurs de yogourt présentent généralement un meilleur profil alimentaire lorsqu’on les compare avec ceux et celles qui n’en consomment pas ou que très peu. En effet, les amoureux du yogourt auraient de meilleures habitudes de vie, tant au point de vue de l’alimentation que de l’activité physique. Ils auraient également des apports quotidiens plus élevés en nutriments (vitamines, minéraux et protéines) et de plus faible apport en matières grasses.

Le yogourt est donc sans contredit, un aliment polyvalent qui gagne à être intégré dans votre alimentation et pas seulement à l’heure de la collation. N’hésitez pas à l’ajouter à vos sauces, vos trempettes, vos purées de légumes et vos desserts ! Il suffit de laisser aller sa créativité culinaire.